Noisetier Ennis (Corylus avellana 'Ennis' 429)

Le noisetier Ennis donne de belles et grosses noisettes arrondies et de bonne qualité gustative. La noisette est riche en Oméga 3, en fibres, en vitamine E et B et aussi en minéraux (Fer, magnésium...). Ennis est très productive surtout si elle est bien pollinisée.

Variété originaire de la région de Washington (USA) Le noisetier Ennis est issu d' un croisement de 'Barcelona' X 'Daviana'.

Rustique mais moyennement vigoureux, formant un arbrisseau compact, Ennis préfère la mi-ombre et s'accommode de la plupart des sols à l'exception des terrains trop secs . Comme tous les noisetiers il a un enracinement superficiel.

En détails

Port Arbrisseau assez touffu et moyennement vigoureux, tendance au drageonnement
Type Demi-Erigé
Récolte Maturité Septembre : juste avant Merveille de Bollwiller
Période Floraison Février : tardive
Qualité Gustative Aromatique
Type Sol Tous : tolère le calcaire, éviter les terrains trop secs et superficiels
Période Plantation De novembre à fin mars
Conservation Durée Fruits 6 Mois
Calibre Très Gros
Attrait Gros fruits isolés ou groupés par 2 ou 3, à la coque très claire, d'un bel aspect
Mise à Fruit Rapide
Sensibilité Rustique, résiste jusqu'à -25°C (mais dégats sur les chatons mâles dès -10°C), peu sensible à la bactériose et au Balanin qui est le principal ravageur des fruits.
Pollinisateur Butler, Merveille de Bollwiller
Format Vente N.C.
Présentation Racine Nue
Remarques Principal ennemi du noisetier le Balanin de la noisette est un petit charançon (Balaninus nucum) dont l'adulte pond dans les jeunes fruits les faisant chuter prématurément. Dans les jardins un travail du sol en hiver au pied des noisetiers peut éliminer une partie des adultes hivernant dans le sol. Attention toutefois de ne pas trop abimer les racines car l'enracinement du noisetier est traçant et assez superficiel.