Abricotier Polonais (Polonais 1352 (= Orangé se Provence))

L'abricot 'Polonais' est aussi appelé 'Orangé de Provence' dans le Sud de la France, d'époque tardive, il a un bon potentiel de calibre même si celui-ci peut être affecté en cas de forte charge ou de sécheresse. Légèrement oblong et dissymétrique avec une suture marquée, l'abricot est orangé-clair avec quelques ponctuations rouges, la chair, de couleur orange, est de bonne qualité gustative et de fermeté moyenne.

Originaire de France l'abricot Polonais est une variété très ancienne. Son nom pourrait venir du Roi polonais Stanislas 1er Leszczynoski, Duc de Lorraine, grand amateur de cette variété.

De vigueur moyenne, l'abricotier Polonais a une floribondité moyenne d'époque assez tardive, il est autofertile. Encore très présent dans la moyenne Vallée du Rhône même si la variété Bergeron domine largement, on trouve aussi Polonais dans la région de Nyons, du Ventoux, mais se comporte moins bien dans les zones plus méridionales.

En détails

Port Vigueur moyenne
Type Demi-Erigé : en Moyenne Vallée du Rhône à Demi-étalé en basse Vallée du Rhône
Récolte Maturité Juillet : 3ème décade (0 à -2 jours avant Bergeron)
Période Floraison Mars : Avril, époque moyenne à tardive
Qualité Gustative Acidulée : Bonne
Type Sol Tous : en utilisant le porte-greffe adapté (Bonne affinité avec l'ensemble des porte-greffes)
Période Plantation De novembre à fin mars
Conservation Durée Fruits 1 Semaine
Calibre Moyen : à gros (de A à AAA, peut baisser rapidement en cas de surcharge ou manque d'arrosage)
Attrait Fruit un peu oblong, orangé-clair avec quelques ponctuations rouges, la chair est orange
Mise à Fruit Rapide
Sensibilité Moyennement sensible à la bactériose et au monilia (assez bonne tolérance au monilia sur fleurs); relativement peu sensible au gel printanier, peu sensible à l'éclatement.
Pollinisateur Autofertile
Format Vente Scion racines nues / Gobelet racines nues / Demi-Tige racines nues (H:1.2m) / Tige racines nues (H:1.6m)
Présentation Racine Nue
Remarques Variété très répandue dans la moyenne Vallée du Rhône, le Ventoux et vers Nyons, Polonais se comporte moins bien dans les zones plus méridionales (sauf dans certains secteurs de l'Est du Gard) où la productivité et la fermeté des fruits est insuffisante et la maturité plus hétérogène.